Nino Ferrer - Le Site Officiel

les amis2les amis
 
 
Fred Bernard

à Toulouse


RENCONTRE
Le samedi 18 janvier 2014 à 17h
Médiathèque José Cabanis –
Grand auditorium (rez-de-jardin)
Fred Bernard avait une vingtaine d'années et venait d’entrer aux Beaux-Arts lorsqu’il a rencontré Nino Ferrer, après lui avoir écrit une lettre avec sa bande d'amis. Ils ont tous débarqué dans le Lot à moto, suite à l'invitation lancée par Nino. Très vite, ils se sont trouvé des passions communes et des liens forts ont commencé à les unir au fil des années. Fred Bernard est auteur et illustrateur de nombreux livres jeunesse et de bandes dessinées (Albin Michel, Casterman, Delcourt, Glénat…).




Fred dixit:
J'avais vingt ans ( oh le bel âge ) quand j'ai écrit à Nino avec des amis ( oh la riche idée ).

Quelques courriers plus tard, juste après un voyage en Espagne et guère avant un périple en Grèce, je rends enfin visite au futur ami Nino avec quelques autres.
La folle ambiance que nous véhiculions et celle qui animait la Taillade à notre arrivée ne s'interferrer point.
Elles s'entrelacèrent joyeusement, s'emmélèrent sûrement comme savent se nouer les rubans d'amitiés. Suites à de longues visites rendues aux uns et aux autres, d'atomes crochus authentiques en veillées fantastiques, les liens qui se tissèrent se ressérèrent autour et avec la bande à Ferrer.(Voir la chanson "le bonheur" incluse dans "la Désabusion" 1993).

Dans un tel enchevètrement de plaisirs partagés et de sentiments sincères, j'avoue depuis longtemps ne plus très bien différencier mes amis de cette famille-ci, ma famille de ces amis-là, comme par magie.
Comme si Nino était peut-être aussi, secrètement, un peu magicien.



Bonjour à tous, ici Emma,

Fred m’a demandé un texte-bio sur lui, écrit par mes soins.
Je sais que c'est pour intégrer au Site Web dédié à Nino et à ses amis.
J'ai écris ce petit texte. Je ne sais s'il correspond à votre attente et je ne serai en rien vexée si vous le jugez mauvais ou ridicule. Je l'ai écris comme je le pensais.
Parce que Fred travaille avec moi mais qu'il est aussi mon ami et que ce n'est pas son attachée de presse qui s'exprime mais juste son amie (de courte date mais amie sincère). N'ayez crainte, je peux vous faire parvenir la bio officielle de Fred. A vous de me dire ce qu'il en est. Amicalement, Emma.


Il est souvent dit « L'ami de mon ami est mon ami »
Fred Bernard était l'ami de Nino. Fred est mon ami.
Je n'ai pas connu Nino et je ne sais si on aurait été amis ; il me plaît à le croire.

Mais qui est donc cet ami commun ?
Un homme né il y a trente et quelques grains de poussières d'année dans l'Est de la France et qui grandit, entre nature et famille, entre odeurs et couleurs, entre vignes et ville. Puis, il a choisi entre la vie d'un vétérinaire ou la vie d'un artiste.
Un tour par les beaux-arts de Beaune, puis une école d'illustrateur (Emile Cohl) où il apprendra la technique et le plaisir d'exprimer comme il le souhaite toutes ses émotions, et ses angoisses ;
Il dessine, peint mais il écrit. Des textes courts, des poèmes, des histoires
Fred aime les gens.
Fred aime la vie.
Il écrit pour le dire à tous, aux enfants mais aussi aux autres, aux adultes.
A l'école, il rencontre François Roca avec qui naturellement il devient ami et tisse un lien très fort puisque tous deux vont former un binôme inséparable. Fred écrit et François illustre. Quand l'un imagine avec les mots l'autre complète par les images ; celles que Fred lui inspire
Puis vint la montée à Paris et le temps des rencontres avec les éditeurs ; le premier livre qui séduit et qui paraît sous le titre de La reine des Fourmis a disparu (Albin Michel 1996).
Le travail est lancé : chacun mène sa vie mais Fred écrit toujours et encore avec François. Avec cette même complicité, et cette même envie qui les conduit aujourd'hui à une petite dizaine de livres réalisés en commun. Fred écrit aussi pour lui, il dessine et illustre ses propres textes...
Fred voyage ; note, croque, et là encore fait des rencontres, emmagasine des paysages, des émotions, des histoires pour qu'un jour, plus tard, il nous les restitue.
La vie continue et les rencontres aussi.
Sur sa route Fred y a croisé Nino.
Ils sont devenus amis et le resteront à jamais. Ensemble ils ont eu des projets...
En l'an 2000, "l'arche de Nino" (ed : Le Seuil), a vu le jour, sans Nino mais avec toute son âme et toute son amitié.
Nino était son ami.
Fred est nôtre ami.
Et c'est un exercice difficile que de bien parler de ses amis...


Bibliographie de Fred Bernard :

-La Reine des fourmis a disparu - A.Michel 1996 Illustration : F.Roca
- Mon ami crocodile - A.Michel 1996
- Warf le pirate - Seuil 1996 texte P.H Turin Illustration: F.Roca
- Le secret des nuages - A.Michel 1997 Illustration: F.Roca
- Couverture du livre "Textes" Nino Ferrer - Point-Virgule Seuil 1997
- Croquis de voyage - Gallimard 1997
- Le jardin de Max et Gardenia - A.Michel 1998 Illustration: F.Roca
- Des souris et des Loups - Grandir 1998
- Le train jaune - Seuil 1998 Illustration: F.Roca
- Cosmos - A.Michel Illustration: F.Roca
- Monsieur Cloud, nuagiste - Seuil 1999 Illustration : F.Roca
- Les vacances d'Eliot et Heloise - A.Michel 1999 Illustration: G.Eduar
- Ushl - A.Michel 2000 Collectif
- Jeanne et le Mokélé - A.Michel 2001 Illustration : F.Roca
- La comédie des ogres - Albin Michel 2002 illustration F.Roca
- Jesus Betz - Seuil 2001 Illustration : F.Roca
(prix Baobab au Salon du livre de Montreuil novembre 2001)
Adaptation de JESUS BETZ au théâtre par LA TROPPA (troupe de théâtre chilienne) à la VILLETTE PARIS de la derniere semaine de mai 2003 à la mi-juin
- AU BOUT,PARAKOU - seuil 2003 - Récit de voyage et croquis
- La tendresse des crocodiles - Une aventure de Jeanne Picquigny - Edition du Seuil - Octobre 2003
- Les oiseaux voyageurs - Carnet de route - par Stéphane Durand - Illustration : Fred Bernard - Seuil Octobre 2003
- L'ivresse du poulpe - Une nouvelle aventure de Jeanne Picquigny - Edition du Seuil - Septembre 2004